mercredi 29 mars 2017

Le trailer de 'IT' version 2017 est sorti!

Une fois n'est pas coutume, j'ai décidé d'écrire un article sur 'IT', chef-d'oeuvre de la littérature américaine. Doit-on vraiment présenter son auteur, le cultissime Stephen (prononcez Steven) King? Car Pennywise, avant de traumatiser toute une génération de gosses  (moi comprise) dans les années 90 avec le téléfilm de Mick Garris, est né dans l'imagination du King (parmi taaaaant d'autres créatures  monstrueuses et autres psychopathes.) 

(Petit apparté, sur sa page Facebok l'écrivain met en scène sa chienne Molly AKA the Thing of Evil et c'est juste hilarant - c'est fou comme cet auteur ultra-méga-archi connu arrive encore à te donner l'impression que c'est juste ton voisin du coin)


Coucou Stevie, tu passes boire un Panaché à la maison ce soir?

Amatrice de films d'horreur devant l'Eternel et ce depuis bien longtemps, j'ai découvert le téléfilm comme, je pense, beaucoup d'autres kids, vers mes 8 ou 9 ans. Quand il m'arrive de tomber dessus à la télévision (coucou NRJ 12 - bon j'avoue je l'ai aussi en DVD) j'éprouve toujours ce petit frisson de nostalgie, car avouons-le, malgré les moments un peu - non, carrément - kitschounes, le téléfilm a deux atouts majeurs: 
- l'histoire d'amitié du Club des Ratés (qui me rend carrément nostalgique de l'époque où on avait pas de portable et  où on jouait toute la journée dans la rue, dans les bois, tout ça quoi...) 


- le clown interprété par Tim Curry, qui est juste délicieusement effrayant. Clown qui, s'il m'a bien fait flipper la première fois que je l'ai vu (mission accomplie pour le réalisateur me direz-vous), m'a ensuite valu quelques années de cauchemars et terreurs nocturnes. Enfant à l'imagination fertile, je pensais qu'il se trouvait dans ma chambre, à me guetter, là, juste derrière mon lit. Ça m'a valu des nuits vraiment  trèèès angoissantes.



 (Autre traumatisme, Sabine Azéma qui sourit aux Césars, j'aperçois deux canines pointues = OMG SABINE AZEMA EST UN VAMPIRE = cauchemars (vous avez le droit de vous moquer))


Bon ben sur cette photo c'est pas flagrant. Elle s'est peut-être fait raboter les canines depuis. (Elle a pris un petit coup de vieux non?)


Plus tard, profitant du fait que mes parents aient la collec' totale des KING période 90's, je me suis attaquée à ce pavé  dont la lecture m'a plongée avec délice dans le Derry des années 50. Si vous avez vu le téléfilm avant, vous mettrez forcément un visage sur le clown décrit par King. Mais ce qui est top, c'est que, comme souvent, le livre est tellement meilleur que le téléfilm. Tellement plus riche en détails, c'est un pur bonheur de la première à la dernière page. 

Voilà qu'il y a quelques années j'entends parler d'une nouvelle adaptation. Première réaction de ma part : T'FAÇON Y'F'RONT JAMAIS MIEUX. C'TAIT MIEUX AVANT MA BONNE DAME MOI J'VOUS L'DIS. 



(Petite mention spéciale cela dit au clown d'American Horror Story Freak Show)


Bizoooouuuus


Sauf que. D'abord, une première photo  du nouveau PennyWise, incarné par Bill Skarsgard. Autant vous dire que je suis directement tombée dans le piège : j'ai cru reconnaître Floki de Vikings et je me suis dit "naaaaan trop génial d'avoir choisi Flokiiiiii" sauf que j'ai réalisé que si ce n'était Floki, c'était donc en fait son frère. Ils ont du talent chez les Skarsgard.



Ensuite, sortie du trailer. Ma première réaction ; ça sent l'inspiration trouvée chez Stranger Things (d'ailleurs on y retrouve un des acteurs) même si on peut aussi parler du fait qu'on retrouve aussi beaucoup du  King dans la série...c'est donnant-donnant quoi !

Concernant le clown, il a l'air de bien faire flipper aussi. Même si l'on ne l'aperçoit que trop peu (mais c'est ça qui donne envie)



Ma seule crainte c'est que le film reste un peu trop soft car visant un public d'ados et de jeunes adultes. Moi je veux du sang, des frissons, , des gouttes de sueur sur le front, du claquage de fesses. Je veux que ça saigne quoi!!! 


A bientôt les p'tits enfants... (Un petit ballon avant de partir?)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire